http://coachingpro.ca/meditation-pleine-conscience/

Le but d’une séance de méditation.

Le but est le recentrage des pensées vers l’ici/maintenant, afin de prendre conscience de son être intérieur. Elle procure de nombreux bienfaits tels que la capacité à développer sa concentration, à mieux gérer son stress ainsi que de trouver un équilibre de vie plus sain. D’ailleurs, les bienfaits au niveau de l’esprit sont nombreux.

Bienfait d’une séance de méditation :

• Améliore sa résistance au stress et à l’anxiété (travail, famille) ;
• Trouve plus facilement un équilibre intérieur ;
• Développe l’estime de soi (s’accepter tel que l’on est) et le respect des autres ;
• Apaise l’esprit ;
• Développe la créativité ;
• Renforcis l’épanouissement personnel ; et
• Vivre au moment présent.

Les bienfaits pour le corps sont entre autres :

• Réduction du stress, car le pouls diminue, donc pression artérielle stable après un certain temps ;
• Obtention d’un état de paix plus profond, donc relaxation du corps est total (cet état se prolonge en dehors de la méditation) ;
• L’attention portée à la respiration et à nos sensations internes démontre une constance dans les autres activités externes (créativité, problème personnel tel que cigarette, alcool, sevrage, comportement inadapté).

Exemple d’une séance de méditation à la maison ou en groupe.

Assois-toi confortablement sur ta chaise, pied bien à plat. Tu peux aussi t’asseoir sur un coussin par terre ou même te coucher sur le sol si tu le désires. L’important est d’avoir le dos bien droit sans forcer. Comme source de concentration au départ tu peux avoir des bougies, de l’encens et de la musique zen ou d’ambiance. Peu importe la manière, l’essentiel, est d’essayer ce qui convient le mieux pour toi. Il existe tellement de bonne méthode et de bons liens ou livres sur la question.

La méthode de relaxation en pleine conscience consiste à se recentrer expressément sur la respiration, afin de vivre intensément le moment présent avec tous les obstacles qu’on peut rencontrer lors d’une séance de méditation (pensée positive/négative, réaction physique, état extérieur) pour atteindre la vision intérieure, la purification par la conscience de tout ce qui fait notre vie aux quotidiens. On atteint ainsi un état de conscience aigüe. La relaxation du corps et de l’âme est au maximum. Pour bien exprimer ce qu’est la méditation introspective, qui a pour but la connaissance de soi, je me réfère souvent à un extrait du guerrierpacifique.com :

Il s’agit d’observer tout ce qui se passe en nous, comme les pensées et les émotions, sans les juger, les analyser, les rejeter, s’y attacher ou se laisser entraîner par elles, pour développer ainsi la position du Témoin : Nous devenons le spectateur libre et paisible du spectacle des pensées et des émotions.
Plus nous prenons du recul par rapport aux pensées, plus nous les voyons clairement, plus nous comprenons ce qui se passe, et plus elles s’apaisent, se diluent, s’espacent.

Donc, pour continuer la méditation, installe-toi de manière à bien te détendre. Tu peux fermer les yeux si tu en sens le besoin. Si tu éprouves des difficultés à te centrer sur toi, tu peux regarder la bougie. Elle a pour fonction d’apaiser et plus tu te concentres sur elle et plus tes yeux vont vouloir se fermer par eux-mêmes. Pour t’aider à te centrer et à te détendre, commence par porter attention à tous les endroits de ton corps qui peuvent être sous tension. Des endroits comme le dos, les épaules, la nuque et la tête, sans oublier le bas de ton corps comme les mollets et les cuisses. Détends ainsi tous tes muscles pour dénouer les nœuds qui auraient pu se former, tout en prenant conscience de ta respiration. Elle doit être normale et harmonieuse…et tu n’as pas besoin de respirer à fond si ton corps te dit le contraire. Observe-la suivre son rythme sans chercher à la modifier ou à la contrôler. Au fur et à mesure que tu te sens mieux, essaye de ressentir plus intensément ce que ta respiration te procure. Tu dois avoir la sensation d’être bien, d’être calme, de ressentir un état agréable de relaxation. Tu te détends, tu respires normalement et silencieusement. Tu es bien avec toi-même, dans le calme et la paix intérieure. Si tu as toujours des pensées qui viennent, ne les combats pas, laisse-les venir, mais ne leur attarde pas trop d’attention, ils vont venir et repartir aussitôt. Recentre-toi sur ta respiration.

À ce stade, si tu t’aperçois encore que tu éprouves des difficultés à bien détendre un endroit de ton corps, parle-lui.

Montre-lui que tu veux prendre soin de lui comme tu prendrais soin d’une personne qui t’est chère à ton cœur. Tu serais surpris de ressentir, comment ton corps peut t’écouter. Il n’attend que ton attention, ton amour pour cette partie. Tu peux lui dire des choses simples comme « calme-toi et détend-toi » montre-lui que tu es là et qu’il n’a pas à avoir peur. Après tous, ton corps te parle à tous les instants de ta vie. Il t’interpelle pour te dire telle ou telle chose et il te fait voir par des réactions physiques qu’il y a peut-être quelque chose à changer.

Ton corps de parle

Plus tu prends conscience que ton corps te parle et plus tu seras à son écoute, et plus il se sentira bien et en mesure de livrer la marchandise si je peux m’exprimer ainsi.

Maintenant, continue ta relaxation, au fur et à mesure que tu te sens mieux, essaye de ressentir plus intensément ce que ta respiration te procure. Plus tu te concentres sur ta respiration et plus tu devrais avoir la sensation d’être bien, d’être calme, de ressentir un état agréable de relaxation. Tu te détends tout en respirant normalement et silencieusement. Tu peux ressentir que tu es bien avec toi-même, dans le calme et la paix intérieure.

Est-ce normal qu’il y ait encore des pensées qui viennent ?

Tout à fait normal. Ne les combat pas, laisse-les venir, mais ne leur attarde pas d’attention, ils vont venir et repartir aussitôt. Recentre-toi sur ta respiration.
Maintenant je t’invite à prendre conscience des différentes sensations de ton corps par rapport au début de l’exercice. Observez-les attentivement. Ça peut-être de la chaleur, une détente incroyable, du froid, des vibrations, des picotements ou du stress. Plus tu ressens ce qui se passe dans ton corps et plus tu approfondis ton état de relaxation. Si tu sens que tu es encore crispé, détends tes muscles et restes bien ancrée dans ta détente et ton calme intérieur. Reviens toujours à ta respiration. Elle devrait être libre et naturelle. Les irritants naturels vont se dissiper au fur et à mesure que tu vas méditer, et ce, après quelque semaine seulement.

Cet exemple est un début de méditation. Par la suite la pleine conscience est vécue et ressentie avec les thèmes de la semaine.
Si vous désirez vous inscrire, vous n’avez qu’à visiter le lien suivant pour toutes les dates à venir ainsi que les thèmes de la journée.

www.espaceostara.ca/calendrier